Cours de pilotage

Brevet ULM

Informations

 

 
   

Possibilité d'essayer les appareils préalablement (tarifs, voir baptêmes de l'air : Déductibles du forfait de cours de pilotage)

Il n’y a pas de limite d’age, ni minimum, ni maximum, pour passer le brevet théorique qui est valable à vie.

Il n’y a pas de limite d’age non plus, ni minimum, ni maximum, pour passer le brevet pratique qui est également valable à vie. Il faut évidemment pouvoir atteindre les commandes et notamment les palonniers (pédales…).

Toutefois, le brevet définitif ne sera validé par le district aéronautique que si le candidat à 15 ans révolus.

En France, un paramoteur est considéré comme un ULM.

Les ULM sont classés en 5 catégories de classe :

- les pendulaires (delta avec un chariot motorisé),

- les muti-axes (petits avions très légers),

- les parachutes motorisés, paramoteurs ou parapentes à moteur,

- les autogires,

- les aérostats

Faut-il un brevet pour piloter un ULM ?
Pour voler légalement en France, il faut passer le brevet théorique ULM, qui est commun aux 5 classes (paramoteurs, pendulaires, multiaxes, autogires et aérostats) et le brevet pratique délivré par un instructeur d' ULM pour chaque classe.

Il faut également immatriculer son appareil (2 chiffres du département + 2 ou 3 lettres). Cette immatriculation est donnée par le district aéronautique dont vous dépendez.

Le brevet théorique   

Il s'acquiert soit individuellement à l'aide du manuel ULM, soit en école et est sanctionné par un examen de type Q.C.M. (cet examen se compose de 40 questions) Pour obtenir cet examen, vous devez avoir au moins 30 bonnes réponses sur 40 soit 75 %.

Le contrôle des connaissances porte sur des sujets tels que :

-  Description et caractéristiques d'un ULM

Mécanique de vol d'un ULM

Caractéristiques des mouvements de l'air , influences sur le vol.

Météorologie, convection, thermiques, nuages, aérologie, etc.

La navigation aérienne

La réglementation

Le brevet pratique

Il est obligatoirement acquis en école auprès d'un instructeur habilité. Généralement, 10 à 20 heures de formation en double commandes suffisent pour "lâcher" l'élève. Un brevet lui est alors délivré, qui lui permettra de voler seul à bord soit sur une machine d'école soit sur sa propre machine.

Le brevet permet le vol en "Solo" c'est à dire seul sur sa machine. Pour être autorisé à prendre un passager, le pilote devra subir, après un certain nombre d'heures de vol en "solo", un contrôle par un instructeur qui lui délivrera la qualification biplace appelée "autorisation d'emport de passager".

 

 

 

S.A.R.L. NELPHI

Siège Social : 180 rue Cardinet, 75017 PARIS

Aérodrome : Aérodrome de Coulommiers-Voisins, Hangars n°31 et 32, route Nationale RN34, avenue du Général De Gaulle, 77120 MOUROUX

Plateforme : Plateforme ULM des Grands Champs, D402, 77390 CHAUMES-EN-BRIE

ecoleulmdeparis@free.fr

Nelphi, Tous droits réservés